Nous étudions l'évolution récente de l'écart salarial entre les sexes chez les Canadiens nouvellement diplômés des études postsecondaires. Cette comparaison est intéressante car il s'agit d'un groupe relativement homogène de gens instruits, faisant partie d'une même cohorte et presque tous occupant un emploi. En dépit de cela et des lois tant fédérales que provinciales en matière d'équité salariale, nous observons que les femmes diplômées gagnent en moyenne de 6 à 15 % moins que leurs homologues masculins, et ce, dès le début de leur carrière, soit deux ou cinq ans après l'obtention de leur diplôme. Les caractéristiques observables des travailleurs et de leurs emplois n'expliquent que très peu ces écarts. Nous comparons aussi les écarts à travers la distribution : les hommes gagnent un salaire plus élevé que les femmes à tous les points de la distribution. De plus, l'écart salarial s'est nettement rétréci dans la moitié inférieure de la distribution alors qu'il s'est apprécié dans la moitié supérieure et la part inexpliquée des écarts a tendance à être plus importante en haut qu'en bas de la distribution. Aussi, pour une même cohorte, l'écart dans la moitié supérieure de la distribution s'accentue au fil des ans, ce qui reflète les difficultés qu'éprouvent les femmes pour accéder aux emplois bien rémunérés (le phénomène de « plafond de verre »).

View the document

Center for Interuniversity Research and Analysis of Organizations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2019 CIRANO. All rights reserved.



Partner of :

Website Security Test