Dans le présent document, nous avons recours aux modèles hétéroscédastiques asymétriques avec mélange de distributions normales pour ajuster les données sur les rendements et fixer les prix des options. Les modèles peuvent être estimés directement par le maximum de vraisemblance, ils comportent un ajustement statistique élevé quand ils sont utilisés sur les données de rendement de l'indice S&P 500, et ils permettent de tenir compte d'une asymétrie négative importante et des moments d'ordre élevé variant dans le temps liés à la distribution du risque nul. Dans le cas des prévisions hors-échantillonnage concernant une vaste gamme d'options sur indice entre 1996 et 2009, nous constatons des améliorations substantielles, par rapport à plusieurs modèles de référence, en termes de pertes exprimées en dollars et de capacité d'expliquer le caractère ironique des volatilités implicites. En général, la racine de l'erreur quadratique moyenne du modèle de référence à composantes le plus efficace est 39 % plus grande que dans le cas du modèle à mélange. Dans le contexte de la récente crise financière, cette différence augmente à 69 %.

Voir le document

Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2018 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :