Nous proposons un modèle de négociations collectives sur les salaires et l'emploi dans le secteur public. La solution de ce modèle implique des équations structurelles de détermination des salaires et d'emploi qui sont estimées à partir de données provenant des conventions colléctives des écoles publiques de l'état de New York. Notre approche a l'avantage d'englober tous les modèles majeurs de la littérature sur les négociations collectives (syndicat monopole, droit à gérer, négociations efficaces et négociations inefficaces) et de relier chaque modèle à une restriction d'égalité sur un ou plusieurs paramètres estimés. Nos résultats suggèrent que l'allocation des ressources spécifiée dans les conventions collectives des enseignants de l'état de New York n'est, en générale, pas efficace. De plus, notre approche nous permet d'estimer le pouvoir de négociationsur les salaires et sur l'emploi séparément. Nous trouvons un pouvoir de négociation sur les salaires de 0.53, et sur l'emploi de 0.71. Finalement, nous démontrons l'importance de contrôler le caractère endogène des salaires lors de l'analyse des flux des services publics dans un marché syndicalisé.

Voir le document

Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2019 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :

Website Security Test