secure

Dans « l’AVEC COVID-19 », ce n’est pas tant la taille du déficit qui pose problème, mais ce à quoi il sert (Partie 2/2)

Les interventions de nos gouvernements pour soutenir les Canadiens pendant la pandémie ont généré des déficits colossaux (250G$ au fédéral). Ces déficits sont légitimes, car on ne pouvait laisser sombrer dans la pauvreté des milliers de chômeurs et acculer à la faillite des centaines d’entreprises. Toutefois, nos gouvernements ne pourront abandonner ces programmes du jour au lendemain, et résorber leur déficit de sitôt, car la pandémie a fait des ravages qui dépassent largement sa durée.

 

La première partie de cet article est disponible ici.

 

[ - ]
[ + ]
Website Security Test