Israël a développé, en quelques années, une industrie du capital de risque qui place ce pays parmi les premiers en termes de capital rapporté au produit intérieur brut. La stratégie d'intervention du gouvernement israélien ne se limite pas à l'offre de capital : axée vers la recherche, elle favorise la création d'entreprises technologiques. Elle comprend la mise en place d'incubateurs fortement arrimés aux universités et de programmes de formation de gestionnaires d'entreprises technologiques. L'octroi de subventions liées à des redevances est préféré aux mesures fiscales. Une action forte a donc été menée pour stimuler la demande de capital de risque. L'implication du gouvernement dans l'offre de capital a été temporaire, mais efficace. Au moyen de fonds mixtes, elle a permis, en 10 ans, le démarrage d'une industrie autonome, capable d'attirer des financements privés locaux et étrangers importants. Sous plusieurs aspects, le modèle israélien de développement du capital de risque diffère très largement de plusieurs initiatives d'autres juridictions. Son étude devrait guider la réflexion qui doit entourer la révision des programmes et organismes québécois.

Voir le document

Dernières publications

2018s-43 CS
Tradable Climate Liabilities: A Thought Experiment
Étienne Billette de Villemeur et Justin Leroux
Voir le document

2018s-42 CS
Playing with Fire? Debt near Retirement in Canada
Nicolas Bédard et Pierre-Carl Michaud
Voir le document

2018s-41 CS
The Effect of College Education on Health and Mortality: Evidence from Canada
Guy Lacroix, François Laliberté-Auger, Pierre-Carl Michaud et Daniel Parent
Voir le document

2018s-39 CS
The Ins and Outs of Involuntary Part-time Employment
Daniel Borowczyk-Martins et Etienne Lalé
Voir le document


Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2019 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :

Website Security Test