secure

Tax Incentives and Fertility in Canada: Permanent vs. Transitory Effects

Cette étude cherche à déterminer si l'effet de court terme des incitatifs fiscaux sur la décision d'avoir des enfants est de nature transitoire (par lequel seul le moment choisi pour avoir des enfants change) ou permanents (par lequel la taille ultime de la famille change). En utilisant des différences interprovinciales dans la mise en ?uvre du programme fédéral canadien d'allocations familiales au milieu des années 70, nous sommes en mesure d'estimer un effet de court terme substantiel pour les familles du Québec, particulièrement dans le cas des familles ayant préalablement deux enfants ou plus. Toutefois, les données des recensements de 1981 et 1991 montrent que les mêmes cohortes de femmes au Québec qui ont réagi fortement à l'incitatif financier à court terme ont ensuite diminué leur taux de fécondité relativement aux femmes ailleurs au Canada. Ces résultats nous donnent à penser que l'impact du programme fut essentiellement transitoire. En somme, bien que le coût d'avoir des enfants ait son importance comme facteur influençant la décision d'en avoir, l'effet semble opérer sur le moment choisi et non sur le nombre.
[ - ]
[ + ]
Website Security Test