secure

La multiplicité des ancres de carrière chez les ingénieurs québécois : impacts sur les cheminements et le succès de carrière

Le modèle des ancres de carrière proposé par Schein a permis de mettre en relief la grande diversité des talents, motivations et valeurs au sein de groupes professionnels homogènes. En revanche, la façon d'interpréter les scores obtenus aux différentes ancres ne fait pas unanimité. Partant d'un postulat sous-jacent à ce modèle selon lequel un individu ne possède qu'une seule ancre dominante, de nombreux chercheurs en déduisent, à partir d'une lecture en filigrane des travaux de Schein, qu'il faut ne retenir que l'ancre de carrière ayant le score le plus élevé pour opérationnaliser le concept de dominance. Pourtant la réalité semble indiquer que certains individus possèdent plusieurs ancres élevées, ce qui pose la question de la multiplicité des ancres et de l'interprétation des scores. S'appuyant sur un échantillon de 900 ingénieurs québécois, cette étude montre que la multiplicité des ancres, ici appelée indifférenciation, est plus fréquente qu'on ne le pense, qu'elle n'est pas un phénomène pathologique et qu'elle permet de mieux cerner un cheminement de carrière mal connu, soit le cheminement hybride.
[ - ]
[ + ]
Website Security Test