secure

L'évolution du taux d'activité des femmes au Canada, 1976-1994 : Une analyse de cohortes

Dans ce texte, nous évaluons le rôle des effets de cohortes, de la structure d'âge et des facteurs macro-économiques dans l'évolution du taux d'activité des femmes au Canada entre 1976 et 1994. Le résultat principal qui ressort de notre analyse des données de l'enquête des finances des consommateurs est que les effets de cohortes sont le facteur clef permettant d'expliquer le plafonnement récent de ces taux d'activité. Bien que la performance macro-économique peu enviable de l'économie canadienne dans les années quatre-vingt-dix ait elle aussi contribué à ce phénomène de plafonnement, il n'en reste pas moins que seuls les effets de cohortes parviennent à expliquer pourquoi les taux d'activité ont crû beaucoup plus rapidement dans les années soixante-dix et quatre-vingt que dans les années quatre-vingt-dix. Nous tirons les mêmes conclusions lorsque nous analysons les taux d'emploi plutôt que les taux d'activité. Il ressort aussi de notre étude qu'à la fois le niveau et la pente des profils de participation en fonction de l'âge (profils d'âge) ont changé à travers le temps. Alors que la pente des profils d'âge était positive entre l'âge de 25 et 50 ans pour les cohortes entrées depuis longtemps sur le marché du travail, ces profils sont beaucoup plus plats pour celle entrées plus récemment sur le marché. En d'autres termes, les profils d'âge des femmes ressemblent de plus en plus à ceux des hommes qui sont, eux aussi, plutôt plats jusqu'à l'âge de 50 ans.
[ - ]
[ + ]
Website Security Test