secure

Effets de la pandémie sur les finances personnelles : Un premier coup d’œil

Série : Enquête sur les finances personnelles en temps de pandémie – Partie 1

 

Depuis maintenant 2 mois, le Québec, tout comme le reste du Canada, est confiné en raison de la pandémie de COVID-19. À ce stade, les décideurs ont très peu d’informations pour prendre des décisions éclairées concernant la poursuite des mesures de soutien mises en place jusqu’à présent. En effet, notre système de statistiques sur les ménages, mise à part l’Enquête sur la population active, mensuelle, est basé sur un cycle beaucoup plus long (une à plusieurs années). Les données administratives de nos gouvernements sont présentement difficiles d’accès et, dans tous les cas, n’offrent pas un portrait complet des finances personnelles puisqu’elles ne contiennent pas d’information sur les dépenses des ménages, les actifs ou l’endettement. Pour donner un exemple, il pourrait s’avérer important de connaître qui reçoit les mesures de soutien fédérales comme la Prestation canadienne d’urgence (PCU), ou bien de savoir si les ménages qui ont perdu un emploi ont été en mesure d’utiliser le crédit ou leur épargne afin de subvenir à leurs besoins. D’un point de vue macroéconomique, il pourrait s’avérer important de savoir comment les dépenses des ménages ont changé, la consommation étant une composante importante du PIB. Il peut aussi être important de mesurer les anticipations des ménages quant au futur.

[ - ]
[ + ]
Website Security Test