secure

Tying the Politicians’ Hands: The Optimal Limits to Representative Democracy

Les récents modèles de la démocratie supposent que les hommes politiques ont leurs propres préférences qui ne sont pas pleinement révélées au moment des élections. Nous étudions le problème de délégation optimale qui se pose entre le votant médian (l'auteur de la constitution) et le (futur) politicien sous l’hypothèse que non seulement l'état du monde mais aussi le type de politicien sont des informations privées. Nous montrons qu'il est optimal de lier les mains du politicien en lui imposant à la fois un plancher et un plafond, et en lui déléguant le choix politique seulement entre le plafond et le plancher. Nous établissons deux principes d’incertitude : (a) le principe d’incertitude des états, selon lequel plus l’incertitude sur l’état du monde est grande, plus l’intervalle de délégation est large, et (b) le principe d’incertitude sur les biais, qui exige que l'intervalle de délégation soit une fonction décroissante de l’incertitude sur le type du politicien.

[ - ]
[ + ]
Website Security Test