secure

Loan Aversion among Canadian High School Students

Cette étude montre que la volonté d'emprunter pour s'instruire varie considérablement chez certains étudiants issus de milieu socio-économique faible, des Premières nations, et les étudiants de première génération. 1248 étudiants ont participé à une enquête, une évaluation de leur niveau de connaissances numériques et ont pris part à des décisions expérimentales. Pendant ces séances, les étudiants ont été confrontés à une série de décisions binaires rémunérées : bourses vs dollars, prêts d'études pour le postsecondaire vs dollars, des décisions intertemporelles et des décisions risquées. Les décisions binaires rémunérées impliquant un arbitrage entre des dollars et divers types d'aide financière, nous ont permis de générer un coût par dollar du financement de l'éducation (bourses, prêts, mélanges de prêts et de bourses). Les prix pour les différents types de financement de l'éducation se chevauchent de manière substantielle pour permettre de distinguer clairement l'impact de l'aversion pour les prêts sur la décision de prendre ou non l'option d'une aide financière pour poursuivre des études postsecondaires. Les résultats montrent que plusieurs facteurs influencent les décisions des sujets sur le financement de leur éducation, mais l'influence la plus importante est le prix en dollars des subventions à l'éducation. Les participants ont été légèrement influencés par la forme de financement (subvention ou prêt), mais aucune preuve d'aversion pour les prêts n'a été décelée.
[ - ]
[ + ]
Website Security Test