secure

Protecting Directors and Officers from Liability Arising from Aggressive Earnings Management

Un sujet qui demeure d'actualité quand on pense à la gouvernance des entreprises est le niveau de protection auquel les dirigeants devraient avoir droit en cas de poursuite par les actionnaires. Pour atteindre ce but, nous examinons s'il y a un lien entre la gestion agressive des courus discrétionnaires et la demande d'assurance de la responsabilité civile des administrateurs et dirigeants d'entreprise (ARCAD ci-après). Nous trouvons dans la présente étude que la taille des courus ne semble avoir aucun impact sur la demande d'assurance, que ce soit le fait même d'avoir un contrat ou la limite de la police. Le fait que les courus soient positifs semble toutefois avoir un impact sur le fait que les entreprises possèdent une ARCAD ou non. Nous demeurons perplexes de voir que même si l'ARCAD protège les dirigeants contre le coût de poursuites au civile, ces mêmes dirigeants ne voient pas cela comme une invitation au laxisme dans la supervision des pratiques comptables des entreprises.
[ - ]
[ + ]

Website Security Test