On présente un modèle d'exploitation d'une ressource naturelle dans lequel les ménages accordent une importance à la consommation relative, soit la différence entre leur consommation et celle de leur groupe de référence. On identifie deux dimensions de distorsion. Premièrement, il y a la distorsion dans le choix du niveau d'effort. Deuxièmement, il y a la distorsion dans le choix entre la consommation présente et la consommation dans le futur. En général, les ménages ont tendance à exploiter les ressources naturelles de facon excessive. Par conséquent, les stocks de ressources à l'état stationnaire sont plus petits que ceux qu'aurait choisis un planificateur central. On propose une règle de taxation qui assure les résultats optimaux.

Voir le document

Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2018 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :