Nous étudions dans cet article les déterminants des heures travaillées par travailleur au Québec et en Ontario à l'aide des Enquêtes sur la population active (EPA) de Statistique Canada. Nous montrons tout d'abord que le différentiel dans l'intensité de la main d'oeuvre a augmenté en défaveur du Québec sur la période 1997-2005. Nous estimons ensuite que les différences dans les caractéristiques moyennes des deux provinces expliquent à peine 10 % du différentiel. Nous analysons finalement de façon plus détaillée l'impact de la structure industrielle, de la structure occupationnelle, de l'appartenance au secteur public et de l'appartenance à un syndicat sur la distribution de heures travaillées. Nous trouvons que ce dernier facteur est le plus important : l'imposition de la structure de syndicalisation ontarienne au Québec diminue de façon significative la proportion de travailleurs à temps réduit et augmente la proportion faisant de longues ou très longues heures.

Voir le document

Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2019 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :

Website Security Test