secure

The Survival and Success of Canadian Penny Stock IPOs

Nous analysons la survie et le succès d'un grand échantillon d'émissions initiales d'actions cotées en cents (les penny stocks), lancées majoritairement par des entreprises de petite taille non rentables entre 1986 et 2003. Le taux d'échec de ces émissions est moindre que celui observé aux États-Unis pour des opérations de plus grande taille. Ceci peut découler de règles de radiation plus souples et de la capacité du marché boursier canadien à refinancer des entreprises qui ne dégagent pas de bénéfices. La survie des émetteurs est significativement liée à leurs caractéristiques lors de l'émission initiale et au niveau de normes minimales qu'ils satisfont au moment de l'entrée en Bourse. L'implication d'intermédiaires de bonne réputation lors de l'émission modère cet effet. Le taux de succès, défini ici comme l'inscription sur une Bourse de niveau supérieur, est peu lié aux caractéristiques financières qui prévalent lors de l'émission. Le Canada semble avoir développé une stratégie particulière pour financer des entreprises de petite taille mais la probabilité d'échec des entreprises qui entrent en Bourse avant de rapporter des revenus reste très importante.
[ - ]
[ + ]

Website Security Test