secure

Choix des domaines d'êtudes dans les universités canadiennes

Cette étude comporte une analyse des déterminants du domaine d'études choisi par les étudiants des universités canadiennes. Nous nous intéressons plus particulièrement à l'effet du revenu à vie espéré après la remise du diplôme sur ce choix. Nous construisons une variable de revenus anticipés en fonction de la probabilité qu'un étudiant puisse trouver un emploi qui correspond à ses études dans chaque domaine d'études. En utilisant des données de l'Enquête nationale auprès des diplômès (promotions de 1986, de 1990 et de 1995), nous évaluons la probabilité de trouver un emploi dans son domaine d'études et les revenus correspondants en considérant les données disponibles aux étudiants sur les promotions qui les ont précédés. Puis à l'aide d'un modèle logit multinomial (mixte), nous estimons les paramètres qui déterminent le choix individuel d'un domaine d'études en considérant sept domaines d'études de premier cycle. Nos résultats montrent que la variable de revenus anticipés est déterminante dans les décisions des étudiants. Toutefois, il y a des différences significatives dans l'impact de cette variable par sexe. Les femmes sont, en général, moins sensibles aux variations de revenus que les hommes. De plus, nous trouvons que des variations de revenus substantielles seraient nécessaires pour attirer certains étudiants (les femmes par exemple) vers les domaines d'études qu'ils sont moins susceptibles de sélectionner. Nos résultats révèlent également un rapport important entre le niveau de scolarité des parents et les choix de leurs enfants, mais que ce rapport est fonction du sexe du parent et de l'enfant. Enfin, nous concluons que le choix du domaine d'études est faiblement lié à l'obtention d'un prêt étudiant.

Une version complète de ce rapport est disponible sur le site Web de Industrie Canada.

[ - ]
[ + ]
Website Security Test