secure

Le placement privé dans les sociétés ouvertes : dimensions réglementaires, économiques et financières

Les placements privés dans les sociétés ouvertes (PIPEs) semblent connaître une croissance importante, estimée à 30% par année aux États-Unis. Les PIPEs sont émis dans le cadre de régimes de dispenses, c'est-à-dire de dérogations à la réglementation des valeurs mobilières. Ils peuvent faciliter les financements des sociétés technologiques en croissance, auquel cas les pouvoirs publics devraient s'y intéresser. L'expansion de ce type de financement soulève néanmoins plusieurs questions, qui demeurent pour le moment sans réponse. Les PIPEs sont vendus à un prix sensiblement inférieur à celui qui prévaut sur le marché avant l'émission, sont suivis de performances boursières et opérationnelles médiocres mais précédés de hausses importantes des cours. Au Canada, les PIPEs sont devenus le mode privilégié d'émission subséquente des entreprises : quel est l'effet de cette évolution sur la liquidité et l'efficacité du marché? Nous proposons ici une revue des dimensions juridiques et économiques de ce type de financement et mettons en évidence les multiples questions de recherche que soulèvent les quelques résultats empiriques obtenus par les chercheurs américains qui se sont intéressés au phénomène.

Version révisée en juin 2005

[ - ]
[ + ]
Website Security Test