0,050,09975 0

Webinaire - Mettre le “A” dans ESG

lundi 6 jun 2022
De 12H à 13H30

 

L'établissement de l'International Sustainability Standards Board (ISSB) à Montréal donne l'occasion au Canada de devenir un chef de file mondial en matière de normes de divulgations financières environnementales et de réconciliation économique en veillant à ce que les critères ESG intègrent les rapports Autochtones.

Dans ce webinaire, les conférenciers ont abordé l'importance de la réconciliation économique et de l'accès au capital pour les peuples autochtones, la façon dont le Canada peut bénéficier d'une économie autochtone forte et la façon dont les principes autochtones de durabilité peuvent faire du Canada un leader mondial.

 

 

Nathalie de Marcellis-Warin

Chercheuse et Fellow CIRANO depuis 2003, Nathalie de Marcellis-Warin est présidente-directrice générale du CIRANO depuis 2016, dirige depuis 2011 le projet du Baromètre CIRANO sur la perception des risques au Québec qui collecte annuellement des données sur les préoccupations des Québécois pour 47 enjeux de société, est responsable du Pôle CIRANO sur les impacts socio-économiques de l'intelligence numérique et Chercheuse principale du thème Innovation et transformation numérique. Nathalie de Marcellis-Warin est professeure titulaire au département de mathématiques et de génie industriel à Polytechnique Montréal. Elle est aussi Visiting Scientist à la Harvard T. Chan School of Public Health et chercheure associée à l’Institut de valorisation des données (IVADO).

Titulaire d’un doctorat en science de gestion (spécialisé en gestion des risques et assurance) de l’École normale supérieure de Cachan, ses intérêts de recherche portent sur la gestion des risques et la prise de décision dans différents contextes de risque et d’incertitude ainsi que les politiques publiques mises en place. Ses travaux de recherches combinent l’analyse économique, l’analyse coût-bénéfices, l’analyse de données d’enquêtes et plus récemment l’analyse de données massives non structurées.

En 2008, elle a créé le réseau RISQH, réseau de sensibilisation et de partage d’expériences sur la gestion des risques, la sécurité des patients et la qualité des soins dans les établissements de santé.

Elle a participé à l’élaboration de la Déclaration de Montréal pour un développement responsable de l’IA.

Elle est co-responsable de la fonction « Veille et Enquêtes » de l’Observatoire international des impacts sociétaux de l'IA et du numérique.

Elle a publié de nombreux articles scientifiques, plusieurs ouvrages et plus de 30 rapports pour le gouvernement et d’autres organisations. Elle a donné plus d’une centaine de conférences et elle est régulièrement sollicitée pour parler dans les médias.

[ - ]
[ + ]

Geordie Hungerford

PDG, Conseil de gestion financière des Premières nations.

Geordie est d'ascendance britannique et gwich'in (accord moderne des Territoires du Nord-Ouest et du Yukon). Il est le PDG du Conseil de gestion financière des Premières nations (CGF), l'une des trois institutions financières créées en vertu de la Loi sur la gestion financière des Premières nations.   
Le CGF aide les Premières nations à développer et à certifier leur capacité de gestion administrative et financière, et à développer leurs relations financières avec les entreprises et le gouvernement afin de favoriser leur développement économique et social. 
Geordie apporte une expérience approfondie de la finance et du droit financier, avec une expérience en tant qu'avocat principal spécialisé dans les produits d'investissement à la Commission des valeurs mobilières de la Colombie-Britannique, président du tribunal financier et PDG du Financial Services Tribunal (BC), consultant en gestion chez McKinsey & Company et banquier d'investissement en fusions et acquisitions chez Broadview (maintenant Jefferies). 
Il a également pratiqué le droit autochtone et le droit des sociétés dans un cabinet d'avocats national, a dirigé des initiatives de développement économique pour la nation Gwich'in et a représenté cette dernière dans des forums internationaux sur le développement économique de l'Arctique au Conseil économique de l'Arctique et au Conseil de l'Arctique. Il a lancé et dirigé des initiatives de mentorat autochtone, de réseautage, de réconciliation et de développement de politiques UNDRIP à l'Association du Barreau canadien, en Colombie-Britannique et au niveau national. 
Geordie est titulaire d'un MBA de la Stanford Graduate School of Business et d'une maîtrise (études de l'Asie de l'Est/Chinois) de l'Université de Stanford, d'un diplôme en droit de l'Université de la Colombie-Britannique et d'un diplôme en génie électrique et informatique de l'Université Queen. Il parle couramment le chinois mandarin, ayant étudié pendant un an à l'université Tsinghua de Pékin, en Chine. Geordie est titulaire de la charte CFA, de la charte CAIA et d'une bourse d'Action Canada. 

 

[ - ]
[ + ]

Scott Munro

Directeur général adjoint, Conseil de gestion financière des Premières nations.

Scott est Kaska Dena (Territoire du Yukon).
En tant que directeur général adjoint du Conseil de gestion financière des Premières nations, Scott assure la liaison et établit des relations avec divers intervenants, partenaires et organisations dans tout le pays. Il est chargé de superviser les secteurs d'activité Normes et certification et Services généraux.
Depuis qu'il s'est joint au CGF en 2011, Scott a établi de solides relations avec les gouvernements des Premières Nations, y compris leurs dirigeants élus et héréditaires ; le personnel de nombreux ministères fédéraux, comme l'ACRI, le CSI et Statistique Canada ; et des organisations autochtones comme l'AAFA et l'APN.
Scott est actuellement vice-président du Conseil canadien sur la comptabilité dans le secteur public et s'emploie à établir des partenariats avec des organisations professionnelles afin de promouvoir la réconciliation avec les Canadiens autochtones.
Scott est titulaire d'un baccalauréat ès arts (avec distinction) de l'Université Queen's et possède les titres de CPA, CA et CAFM. Il possède plus de 20 ans d'expérience en finances et en leadership dans les secteurs privé et public.

[ - ]
[ + ]

Rémi Quirion

Scientifique en chef du Québec, Gouvernement du Québec.
Président des 3 Conseils d’administrations, Fonds de recherche du Québec.
Membre du Conseil d’administration du Centre Jacques Cartier.

Le professeur Rémi Quirion est le Scientifique en chef du Québec depuis juillet 2011.  Professeur titulaire en psychiatrie à l’Université McGill, il a occupé le poste de directeur scientifique au Centre de recherche de l’Institut Douglas (1996-2011).

En avril 2009 il a accepté la fonction du poste de Vice-doyen (sciences de la vie et initiatives stratégiques), Faculté de médecine, et celui de Conseiller principal de l’Université (recherche en sciences de la santé) à l’Université McGill en plus de la fonction de Directeur exécutif de la Stratégie internationale de recherche concertée sur la maladie d’Alzheimer des IRSC, postes desquels il a démissionné lors de sa nomination de Scientifique en chef en 2011.

Il est le président des conseils d’administration des trois Fonds de recherche du Québec (Santé – Nature et technologies – Société et culture).

Rémi Quirion a reçu de nombreuses distinctions dont celle d’officier de l’Ordre du Canada en 2007. Il est membre de la Société royale du Canada et Chevalier de l’Ordre national du Québec.

[ - ]
[ + ]

Mark Sevestre

Membre fondateur et conseiller principal, Association nationale des agents fiduciaires autochtones

Mark est un Mohawk Haudenosaunee et réside sur le territoire de la Première Nation des Six Nations de Grand River en Ontario. Mark dirige actuellement l'initiative de réconciliation et d'investissement responsable en partenariat avec Share Canada, qui relie les valeurs indigènes aux investissements indigènes et aide les investisseurs non indigènes à utiliser leurs portefeuilles pour atteindre les objectifs de réconciliation au Canada.  Mark est membre du conseil consultatif de First Peoples Worldwide à l'Université du Colorado à Boulder.

Depuis 1999, Mark occupe également le poste de directeur général du Mississaugas of the Credit First Nation Community Trust. Auparavant, Mark a occupé le poste de directeur de la succursale et des services financiers de la Banque de Montréal et a ouvert une succursale bancaire à service complet au sein de la Première Nation Onyota'aka (Oneida) près de London, en Ontario, en 1995.  Mark est titulaire d'un baccalauréat en commerce de l'Université Mount Allison, au Nouveau-Brunswick (1991). Il a commencé sa carrière professionnelle au sein du gouvernement fédéral et comme entraîneur de l'équipe de football des Mount Allison Mounties.

En 2006, Mark a été l'un des trois membres fondateurs de la National Aboriginal Trust Officers Association. Il a occupé plusieurs fonctions, dont celles de membre du conseil d'administration, de président de comité et de président. La NATOA est une organisation caritative qui se consacre à l'acquisition de connaissances et au renforcement des capacités en matière de fonds fiduciaires et d'investissement pour les communautés autochtones.  

[ - ]
[ + ]

Miville Tremblay

Fellow invité CIRANO depuis 2018, Miville Tremblay est aussi Senior Fellow de l'Institut C.D. Howe et collabore régulièrement à la section Débats de La Presse.

Il a été directeur principal et représentant régional au bureau de Montréal (Marchés financiers) de la Banque du Canada et a siégé 17 ans au Comité d’examen de la politique monétaire et au Comité d’examen du système financier de la Banque.

Avant son entrée en fonction à la Banque, Miville Tremblay était directeur du renseignement stratégique à la Caisse de dépôt et placement du Québec. Il a également travaillé plusieurs années comme journaliste spécialisé dans les questions relatives aux politiques économiques et aux marchés financiers, notamment au quotidien La Presse. Au début de sa carrière, il a enseigné la politique canadienne à l’Université d’État de New York.

En outre, Miville Tremblay est l'auteur de deux ouvrages sur la finance et les affaires. Il a reçu plusieurs distinctions, dont la bourse Atkinson en affaires publiques et le Prix du livre d’affaires PricewaterhouseCoopers.

Miville Tremblay est titulaire d’un MBA pour cadres de l’Université du Québec à Montréal, d’une maîtrise en analyse des politiques de l’Université Laval et d’un baccalauréat en science politique de l’Université McGill. Il a reçu le titre d’analyste financier agréé (CFA) et il est un ancien président de CFA Montréal. Il détient également l’accréditation IAS.A.

[ - ]
[ + ]

Jean Vincent

Président de l'Association nationale des sociétés autochtones de financement (ANSCF) et président de la Native Commercial Credit and Aboriginal Savings Corporation of Canada.

Jean Vincent, MSC, FCPA, FCA, CAFM , est président du conseil d'administration de la Native Commercial Credit Corporation (SOCCA). Cette société offre du financement commercial aux entreprises autochtones en démarrage ou en expansion. M. Vincent est également président du conseil d'administration de la Société d'épargne des Autochtones du Canada (SOCCA). Cette société offre aux Autochtones des produits d'épargne et des prêts dans les secteurs immobilier, institutionnel et commercial. Jean Vincent a été vice-grand chef de la nation huronne-wendat de 2008 à 2018. Il a participé à la création de l'Association nationale des sociétés autochtones de financement (ANSAF), dont il est actuellement président du conseil d'administration. Il est également fiduciaire du Fonds pour les logements du marché destinés aux Premières nations. Il a également été membre fondateur de l'Association des agents financiers autochtones du Canada et vice-président de son conseil d'administration. Au début de sa carrière, il a travaillé pour la Banque nationale du Canada et le ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien. M. Vincent est titulaire d'une licence de pilote et est membre de l'Association canadienne des propriétaires d'aéronefs et des pilotes. Il siège également à d'autres conseils d'administration.

[ - ]
[ + ]