secure

18 septembre 2020

Mélanie Bourassa Forcier nommée commissaire adjointe à l’éthique et à la règlementation pour la Commissaire à la santé et au bien-être


Mélanie Bourassa Forcier, professeure à l'Université de Sherbrooke, Chercheuse et Fellow CIRANO, se joint à l'équipe de la Commissaire à la santé et au bien-être en tant que commissaire adjointe à l’éthique et à la règlementation.

 

« Je suis heureuse d’annoncer la nomination de Me Mélanie Bourassa Forcier à titre de commissaire adjointe à l’éthique et à la règlementation. Je suis enchantée de pouvoir faire équipe avec elle, notamment dans le cadre du mandat sur les soins et l’hébergement pour personnes âgées qui nous est confié par le gouvernement. Je suis persuadée que par son expertise et ses compétences elle apportera une contribution importante à nos travaux », a déclaré Joanne Castonguay, commissaire à la santé et au bien-être.

 


La nouvelle commissaire adjointe se consacrera aux travaux portant sur les enjeux et obstacles éthiques, règlementaires et institutionnels liés à l’implantation de changements dans le système de santé, dont ceux recommandés par la Commissaire. Elle sera également fortement impliquée dans le mandat sur les soins et l’hébergement pour personnes âgées.

 

Me Mélanie Bourassa Forcier est professeure titulaire à la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke depuis 2010 et y dirige les programmes de maîtrise de Droit et politiques de la santé et de Droit et sciences de la vie. Elle est également membre de la Commission de l’éthique en science et en technologie. Auparavant, elle a siégé près de 5 ans au conseil d’administration de l’Institut de cardiologie de Montréal, où elle a présidé le comité de gestion de risques et le comité de vigilance. Elle détient un doctorat en droit de l’Université McGill, une maîtrise en politiques internationales de la santé avec concentration en économie de la santé du London School of Economics and Political Science, une maîtrise en droit des biotechnologies de l’Université de Montréal et une licence en droit (summa cum laude) de l’Université d’Ottawa. Elle a notamment mené des travaux et publié de façon importante sur le sujet de l’accès aux soins et aux services de santé, sur l’innovation en santé ainsi que sur l’intégration du numérique en santé dans une optique de performance.

 

La Commissaire à la santé et au bien-être est responsable d’apprécier les résultats atteints par le système de santé et de services sociaux et de fournir à la population les éléments nécessaires à une compréhension globale des actions entreprises par le gouvernement eu égard aux grands enjeux dans le domaine de la santé et des services sociaux.

Website Security Test