François Grin

Université de Genève


Conférence co-organisée par l’Observatoire de la Francophonie économique de l’Université de Montréal et le CIRANO


L'économie des langues, en tant que champ de recherche porté par des économistes, est apparue avec les travaux pionniers des années 1960. Dans son développement depuis lors, marqué par une extraordinaire diversification, on peut identifier plusieurs phases successives, qui se différencient notamment par les variables et les questionnements mis au premier plan. Une des tendances qui s'est affirmée depuis le milieu des années 1990 est l'importance croissante du lien entre l'économie des langues d'une part, et la formulation et la mise en œuvre des politiques linguistiques d'autre part : l'économie des langues est de plus en plus souvent mise au service de la politique linguistique. Or cette évolution, qui suppose une interaction plus soutenue qu'avant entre l'analyse économique et l'analyse sociolinguistique, n'est pas sans soulever une série de problèmes de communication entre les disciplines. Ces problèmes sont notamment liés à des décalages entre les options épistémologiques respectives. Après un survol du développement de l'économie des langues et une présentation de la "carte mentale" de la spécialité (Grin, 2016), suivra une discussion de certains des décalages évoqués ci-dessus, notamment entre l'économie des langues et certains courants spécifiques, mais influents, de la sociolinguistique contemporaine. Cette discussion conduit à un ensemble de propositions sur le développement d'une économie des politiques linguistiques et les conditions de mise en compatibilité des disciplines en présence.

 

 

François GrinFrançois Grin est professeur ordinaire d’économie à la Faculté de traduction et d’interprétation (FTI) de l’Université de Genève, où il dirige l’Observatoire Économie-Langues-Formation. François Grin s’est spécialisé en économie des langues, en économie de l’éducation et en évaluation des politiques publiques dans ces domaines. Il est l’auteur d’un grand nombre de publications scientifiques et a piloté de nombreux projets de recherche et d’évaluation dans le domaine des politiques linguistiques, que ce soit pour des organismes scientifiques, des organisations non-gouvernementales ou internationales ou des autorités nationales ou régionales (par exemple en Suisse, France, Irlande, Australie, Nouvelle-Zélande) sur ces questions. Il dirige actuellement le projet MIME (« Mobilité et inclusion dans le multilinguisme européen », 2014-2018), financé par la Commission européenne (7ème programme cadre), qui rassemble des chercheurs de 22 universités réparties dans 16 pays, et dans lequel une dizaine de disciplines des sciences sociales et humaines sont représentées. En 2018, il devient rédacteur en chef de la revue internationale de politique linguistique Language Problems and Language Planning. Engagé dans diverses instances de la francophonie, il a notamment été membre du Conseil scientifique de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF). Il est actuellement membre du Comité scientifique de l'Observatoire de la langue française de l'OIF, ainsi que président de la Délégation suisse à la langue française (DLF). François Grin est chevalier de l'Ordre des arts et des lettres.


Quand : Lundi 14 mai 2018, 12 h - 13 h

Où : Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations


**********

Présentation de François Grin



Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2018 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :