Cette étude couvre un grand nombre des travaux théoriques et empiriques réalisés sur les effets incitatifs de l'existence d'indemnisation pour les accidentés du travail (IAT) dans le contexte nord- américain. Nous analysons d'abord la rationalité économique de l'indemnisation obligatoire des accidentés du travail. Nous étudions ensuite l'impact de l'IAT sur le comportement. On peut distinguer trois types d'effets : 1) l'IAT peut influencer la fréquence, la durée et la nature des réclamations à travers une variété d'effets incitatifs. Dans le cas d'information asymétrique sur les activités de prévention des accidents, l'IAT peut affecter les activités préventives des employés et des employeurs, ainsi que le niveau de risque sur le marché. Dans le cas d'information asymétrique sur la véritable nature des accidents du travail, les travailleurs assurés peuvent tenter de déclarer de faux accidents, ou des accidents survenus à l'extérieur de leur lieu de travail. Ils pourront aussi entreprendre certaines activités afin de bénéficier d'indemnisations plus élevées, particulièrement dans le cas de blessures difficiles à diagnostiquer. De plus, on peut observer une substitution entre l'IAT et d'autres programmes d'assurance. La décision de déclarer un accident du travail peut également être affectée par la générosité des prestations. 2) L'IAT peut modifier le taux de salaire des travailleurs et 3) l'IAT peut affecter la productivité de la firme. Jusqu'à présent, les écrits ont mis l'accent sur le premier type d'effets. Les principaux résultats montrent qu'une hausse de l'IAT est associée à une augmentation de la fréquence des blessures (élasticités entre 0.4 et 1), et à une hausse de la durée moyenne des réclamations (élasticités entre 0.2 et 0.5). Par ailleurs, on peut constater une relation positive entre l'accroissement de l'IAT et le nombre de blessures difficiles à diagnostiquer. Et, dans le même ordre d'idées, les études ont montré (du moins au Canada) qu'il s'effectue une substitution entre l'assurance chômage et l'assurance contre les accidents du travail. Enfin, des résultats empiriques ont montré que la présence de l'assurance contre les accidents du travail conduit à d'importantes réductions du taux de salaire, tandis qu'une nouvelle vague d'études suggère que les changements de l'assurance contre les accidents du travail peuvent également exercer un effet négatif sur la productivité.

Voir le document

Dernières publications

2017RP-03 RP
La surqualification professionnelle chez les diplômés des collèges et des universités : État de la situation au Québec
Brahim Boudarbat et Claude Montmarquette
Voir le document

2017s-11 CS
The social cost of contestable benefits
Arye Hillman et Ngo Van Long
Voir le document

2017s-09 CS
Fiscal Surprises at the FOMC
Dean Croushore et Simon van Norden
Voir le document

2017MO-04 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 2
Marcel Boyer
Voir le document

2017MO-03 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 1
Marcel Boyer
Voir le document


Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2017 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :