secure

Les inégalités provinciales aux tests internationaux-nationaux de littéracie : Québec, Ontario et autres provinces canadiennes 1993-2018 (Version révisée et augmentée octobre 2020)

Cet article présente les résultats à des tests standardisés en littéracie, de 19 enquêtes internationales ou provinciales conduites en éducation de 1993 à 2018 auprès d’étudiants du Québec et de provinces canadiennes. L’analyse s’appuie sur les scores à trois stages d’études, 4e année au primaire, 8e année au secondaire et aux étudiants de 13, 15 ou 16 ans (en secondaire II à V). Les domaines de littéracie sont lecture, math et science. Plusieurs types de statistiques sont calculées (nombre de répondants, moyenne, écart-type, scores à divers points de la distribution centile des scores) ainsi que les écarts entre les scores (C90-C10 et C75-25), ainsi que des différences centiles entre le Québec et les entités participantes. L’analyse présente aussi la distribution des étudiants dans les échelles de compétences. Les liens entre scores et les caractéristiques du statut social des élèves, mesurées par l’éducation et les professions parentales, sont documentés pour chaque enquête. Les résultats sont comparés avec ceux partiels du Conseil supérieur de l’éducation. Il apparaît que les élèves québécois, le plus souvent, performent mieux ou aussi bien que ceux des autres provinces aux plans des scores, des écarts centiles et des différences selon le statut social. La discussion finale porte sur quelques options de politique publique en éducation susceptibles de réduire les écarts de littéracie selon le statut social des élèves.

[ - ]
[ + ]
Website Security Test