secure

Human Capital Investment by the Poor: Informing Policy with Laboratory and Field Experiments

Le but de cette étude est de recueillir des informations pour concevoir une politique publique afin d'inciter les pauvres à investir en capital humain. Nous utilisons l'approche expérimentale pour mesurer les préférences et les choix de la population ciblée. Nous avons recruté 256 sujets à Montréal. 72 % avaient un revenu inférieur à 120 % pour cent du seuil de faible revenu de Statistique Canada. La combinaison de mesures d'enquête et les décisions réelles nous permettent de mieux comprendre l'hétérogénéité individuelle dans les réponses aux différents niveaux de subvention. Deux caractéristiques comportementales, la patience (désir d'épargne) et l'attitude envers le risque, sont essentielles à la compréhension des déterminants de l'investissement éducatif pour les personnes à faible revenu dans cette expérience. La décision d'investir dans l'éducation d'un membre de la famille est quelque peu différente de celle d'investir dans sa propre éducation. Encore une fois, les participants les plus patients sont les plus susceptibles d'épargner pour l'éducation d'un membre de la famille, mais au contraire, investir dans sa propre éducation, l'attitude d'un sujet vis-à-vis le risque ne joue aucun rôle.
[ - ]
[ + ]
Website Security Test