Cet article étudie le rôle des comportements mimétiques et des effets de réseaux dans les décisions de migration vers treize pays de l'Union européenne. En utilisant un modèle de gravité adapté à cette question et incluant des indicateurs mesurant l'activité économique, le progrès social, et les relations historiques, les résultats de cette étude précisent les méthodes traditionnelles d'évaluation des flux migratoires. Les comportements mimétiques influencent positivement les flux migratoires vers l'Europe, alors que les effets de réseaux dans le pays hôte ne prédisent pas de façon toujours satisfaisante les flux d'immigration. De plus, l'activité économique, et en particulier les conditions du marché du travail, jouent un rôle moindre que ceux mis en évidence dans des études précédentes. La prise en compte des comportements mimétiques en tant que déterminant des flux migratoires en Europe vient donc changer le paradigme pour l'étude des flux migratoires.

Voir le document

Dernières publications

2017RP-03 RP
La surqualification professionnelle chez les diplômés des collèges et des universités : État de la situation au Québec
Brahim Boudarbat et Claude Montmarquette
Voir le document

2017s-11 CS
The social cost of contestable benefits
Arye Hillman et Ngo Van Long
Voir le document

2017s-09 CS
Fiscal Surprises at the FOMC
Dean Croushore et Simon van Norden
Voir le document

2017MO-04 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 2
Marcel Boyer
Voir le document

2017MO-03 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 1
Marcel Boyer
Voir le document


Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2017 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :