On modélise un oligopole hétérogène : les firmes ont des coûts différents et des paramètres de pollution différents. On montre que les taux de taxes optimales imposées sur les émissions ne sont pas les mêmes. On appelle cette propriété la pénalisation sélective. Il existe donc un conflit entre l'équité et l'efficacité. Le résultat principal de notre article est Le Théorème de la Distorsion Optimale. La structure des taxes optimales exige que les firmes aux coûts les plus élevés paient les taxes les plus élevées. Un autre résultat s'appelle le Théorème sur le motif pro-concentration.

Voir le document

Dernières publications

2017MO-03 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 2
Marcel Boyer
Voir le document

2017MO-02 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 1
Marcel Boyer
Voir le document

2017s-08 CS
An experimental investigation of rating-market regulation
Claudia Keser, Asri Özgümüs, Emmanuel Peterlé et Martin Schmidt
Voir le document

2017s-07 CS
Statistical tests of the demand for insurance: an “all or nothing” decision
Anne Corcos, François Pannequin et Claude Montmarquette
Voir le document

2017RP-02 RP
Politiques favorables à l’innovation en santé
Nadia Benomar, Joanne Castonguay, Marie-Hélène Jobin et François Lespérance
Voir le document


Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2017 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :