secure

Signaling in Financial Reorganization: Theory and Evidence from Canada

Cet article propose un modèle de comportement de la firme en réorganisation financière dans lequel la structure du contrat de réorganisation, et plus particulièrement la répartition entre les paiements comptants et différés, est utilisée afin de transmettre de l'information aux créanciers non-informés sur la viabilité de la firme. Les prédictions du modèle sont testées à l'aide d'une banque de données originale de 393 entreprises canadiennes en réorganisation financière. L'analyse empirique confirme que la probabilité de succès en réorganisation augmente avec la proportion des paiements à court terme (3 à 6 mois) aux créanciers non-garantis, après avoir contrôlé pour la contrainte de liquidité des entreprises. De plus, la probabilité d'acceptation d'une proposition par les créanciers non-garantis augmente avec la proportion des paiements comptants (1 mois) et la probabilité de succès de la proposition telle qu'anticipée par les créanciers.
[ - ]
[ + ]
Website Security Test