Nous étudions un échantillon de données longitudinales sur plus de un million de travailleurs français à l'emploi de plus de 500 000 entreprises. La rémunération annuelle totale par travailleur, en chiffres réels, est divisée en composantes reliées aux caractéristiques observables, à l'hétérogénéité des travailleurs, à l'hétérogénéité des entreprises et à la variation résiduelle. ¸ l'exception du résidu, toutes les composantes peuvent être corrélées de façon arbitraire. Sur le plan des travailleurs, nous trouvons que les effets individuels, notamment les effets reliés à des caractéristiques observables comme le niveau d'études, sont une source très importante de dispersion des salaires en France. Les effets propres à l'entreprise, même s'ils sont importants, ne sont pas aussi importants que les effets individuels. Sur le plan des entreprises, nous trouvons que les entreprises qui embauchent des travailleurs à salaire élevé sont plus productives0501s non plus rentables. Elles se caractérisent également comme des entreprises à forte intensité de capital et en travailleurs hautement qualifiés. Les entreprises qui paient des salaires plus élevés, compte tenu des effets individuels, sont plus productives et plus rentables. Elles ont aussi une plus forte intensité en capital,0501s n'utilisent pas proportionnellement plus de travailleurs hautement qualifiés. Nous trouvons enfin que les effets individuels expliquent 97 pour cent des différences de salaires entre industries.

Voir le document

Dernières publications

2017s-08 CS
An experimental investigation of rating-market regulation
Claudia Keser, Asri Özgümüs, Emmanuel Peterlé et Martin Schmidt
Voir le document

2017s-07 CS
Statistical tests of the demand for insurance: an “all or nothing” decision
Anne Corcos, François Pannequin et Claude Montmarquette
Voir le document

2017RP-02 RP
Politiques favorables à l’innovation en santé
Nadia Benomar, Joanne Castonguay, Marie-Hélène Jobin et François Lespérance
Voir le document

2017RP-01 RP
Évaluation économique du service de premiers répondants sur le territoire de l’agglomération de Montréal
Nathalie de Marcellis-Warin, François Vaillancourt, Ingrid Peignier, Brigitte Bouchard-Milord et Alain Vaillancourt
(document non-disponible)

2017MO-02 MO
Perception des risques - Baromètre Cirano 2017
Nathalie de Marcellis-Warin et Ingrid Peignier
Voir le document


Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2017 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :