La globalisation de l’activité commerciale et financière des entreprises s’accompagne depuis quelques années de la nomination de membres de conseil d’administration provenant de l’étranger. Ces nominations ajoutent à la diversité des conseils d’administration et permettent également aux entreprises d’accéder à un plus grand bassin de compétences. Toutefois, ces administrateurs étrangers sont également loin des réseaux d’information émanant du siège social ou du lieu où l’entreprise exerce la majeure partie de ses activités. Cette étude vise à évaluer l’impact de la nomination d’administrateurs étrangers sur la capacité d’un comité d’audit du conseil d’administration à surveiller les dirigeants d’entreprises, notamment en matière de divulgation financière. Notre analyse focalise sur les entreprises canadiennes car elles ont accès à un vaste bassin d’administrateurs étrangers provenant d’un contexte institutionnel, culturel et légal fort comparable, à savoir les États-Unis. Nos résultats montrent que 45% des entreprises constituant notre échantillon ont au moins un administrateur étranger sur leur comité d’audit, avec 78% de ces entreprises nommant un administrateur américain. Dans l’ensemble, les entreprises avec un ou des administrateurs étrangers sur le comité d’audit affichent des résultats financiers de moins bonne qualité, qu’elle soit mesurée en termes d’accruals discrétionnaires ou de redressements des états financiers. Cet effet est essentiellement déterminé par la présence d’administrateurs américains. Nos résultats demeurent les mêmes une fois l’endogénéité contrôlée et après l’évaluation d’explications alternatives. Ces résultats montrent que la capacité de surveillance des administrateurs étrangers semble moindre que celle des administrateurs domestiques, ce qui reflète probablement leur distance vis-à-vis les réseaux formels et informels d’information accessibles par les administrateurs domestiques.


Voir le document

Dernières publications

2017RP-03 RP
La surqualification professionnelle chez les diplômés des collèges et des universités : État de la situation au Québec
Brahim Boudarbat et Claude Montmarquette
Voir le document

2017s-11 CS
The social cost of contestable benefits
Arye Hillman et Ngo Van Long
Voir le document

2017s-09 CS
Fiscal Surprises at the FOMC
Dean Croushore et Simon van Norden
Voir le document

2017MO-04 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 2
Marcel Boyer
Voir le document

2017MO-03 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 1
Marcel Boyer
Voir le document


Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2017 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :