Le but de cette recherche était d'évaluer, à l'aide d'analyses multi-groupes, la structure factorielle de notre version française du CES-D (Radloff, 1977) parmi trois groupes d'âge. Trois études transversales ont été réalisées auprès d'échantillons francophones du Québec provenant du système d'éducation : 599 élèves du secondaire, 291 étudiants à l'Université et 844 employés d'une commission scolaire. Cinq modèles a priori ont été évalués à l'aide d'analyses de modélisation par équations structurales : un modèle unidimensionnel, deux modèles à trois dimensions, un modèle à quatre facteurs et un modèle hiérarchique. Les deux derniers modèles se sont avérés les meilleurs. Les analyses multi-groupes révèlent que le modèle hiérarchique était le plus invariant parmi les différents groupes d'âges. D'autres caractéristiques psychométriques de cette version canadienne française du CES-D, au niveau de la fiabilité temporelle, de la consistance interne et de la validité convergente-discriminante, se sont avérées satisfaisantes. Les implications concernant l'utilisation des scores des dimensions plutôt que du score total de l'ensemble de la mesure sont discutées.

Voir le document

Dernières publications

2017s-12 CS
Policy relevance of applied economist: Examining sensitivity and inferences
Maurice Doyon, Stéphane Bergeron et Lota Dabio Tamini
Voir le document

2017RP-03 RP
La surqualification professionnelle chez les diplômés des collèges et des universités : État de la situation au Québec
Brahim Boudarbat et Claude Montmarquette
Voir le document

2017s-11 CS
The social cost of contestable benefits
Arye Hillman et Ngo Van Long
Voir le document

2017s-09 CS
Fiscal Surprises at the FOMC
Dean Croushore et Simon van Norden
Voir le document


Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2017 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :