Ce document poursuit deux objectifs. Premièrement, il présente les caractéristiques financières des entreprises en faillite et en réorganisation sous la Loi sur la faillite au Canada. Deuxièmement, il offre un aperçu du fonctionnement du système de faillite canadien. L'analyse de la situation financière d'un échantillon de 810 entreprises insolvables qui ont eu recours à la loi au cours de la période 1977-1987 révèle que la très grande majorité de ces entreprises sont de petite taille : 99 % des entreprises en faillite et 72 % des entreprises en réorganisation ont une valeur au livre des actifs inférieure à un million de dollars. Les créances ordinaires (fournisseurs de biens et services) représentent le poste le plus important en proportion des créances totales des entreprises. Suivent dans l'ordre les créances garanties (banques) et les créances privilégiées (gouvernement, etc.). De façon générale, la situation financière des entreprises en faillite est des plus critiques au moment de l'échec alors que celle des entreprises en réorganisation se veut relativement plus saine. Ceci se traduit par des pertes importantes pour les créanciers lors de la faillite. En ce qui a trait à son fonctionnement, le système de faillite canadien offre une solution rapide aux entreprises en difficultés financières. En particulier, 84 % des propositions de réorganisation sont soumis à l'approbation des créanciers en deça d'un délai de 60 jours.

Voir le document

Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2019 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :

Website Security Test