Nous cherchons dans cette étude à examiner le processus de transition de l'école vers le marché du travail et à l'examiner dans le contexte de l'évolution dans la valeur de détenir un diplôme d'études secondaires depuis 1981. Pour ce faire nous faisons usage de deux sources de microdonnées, soit les Recensements de 1981 à 1996 ainsi que le Suivi de l'enquête sur les sortants effectué à l'automne 1995. Les principaux résultats découlant de l'analyse des données de recensement nous indiquent que bien que les diplômés du secondaire aient conservé un avantage en terme de taux d'emploi par rapport aux sortants depuis 1981, l'avantage salarial est demeuré relativement faible et a vraisemblablement diminué. Par ailleurs, l'avantage des diplômés universitaires par rapport aux diplômés du secondaire, que ce soit pour les taux d'emploi ou pour les salaires moyens, s'est quant à lui accru au cours des années. Quant aux données du Suivi, elles nous indiquent qu'il n'y a pas de différence majeure dans le processus de transition vers le marché du travail entre les sortants et les diplômés, que ce soit en terme de la distribution du temps passé entre la fin des études et le début du premier emploi à temps complet ou en terme de la distribution des salaires. Les diplômés du secondaire, tout comme dans le cas des données de recensement, ont toutefois une probabilité plus grande d'avoir occupé un emploi à temps complet. En ce qui concerne l'incidence de la formation appuyée par l'employeur, il semble que les diplômés du secondaire n'aient aucun avantage par rapport aux sortants alors que les diplômés universitaires ont un très net avantage sur l'un ou l'autre groupe, bien que les résultats soient légèrement sensibles à la spécification utilisée. Globalement, les résultats nous donnent à penser qu'on ne devrait peut-être pas se surprendre d'observer à la fois un taux élevé d'abandon au secondaire en même temps qu'un taux de fréquentation scolaire élevé à l'université.

Voir le document

Dernières publications

2017RP-04 RP
Fonctionnement du marché des assurances privées de personnes dans le cadre de l’assurance médicaments et son encadrement réglementaire au Québec
Mélanie Bourassa Forcier, Pierre-Carl Michaud, Aurélie Côté-Sergent, Stéphanie Boulenger, Camille Lachance Gaboury et Claire Abbamonte
Voir le document

2017RP-04A RP
Fonctionnement du marché des assurances privées de personnes dans le cadre de l’assurance médicaments et son encadrement réglementaire au Québec (ANNEXES)
Mélanie Bourassa Forcier, Pierre-Carl Michaud, Stéphanie Boulenger, Aurélie Côté-Sergent, Claire Abbamonte et Camille Lachance Gaboury
Voir le document

2017s-12 CS
Policy relevance of applied economist: Examining sensitivity and inferences
Maurice Doyon, Stéphane Bergeron et Lota Dabio Tamini
Voir le document

2017RP-03 RP
La surqualification professionnelle chez les diplômés des collèges et des universités : État de la situation au Québec
Brahim Boudarbat et Claude Montmarquette
Voir le document

2017s-11 CS
The social cost of contestable benefits
Arye Hillman et Ngo Van Long
Voir le document


Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2017 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :