Ce texte examine comment l'assurance contre les lésions professionnelles (ALP) et l'assurance-chômage (AC) interagissent pour influencer la durée des réclamations pour lésions professionnelles. Nous utilisons des micro-données administratives longitudinales couvrant plus de 30 000 travailleurs du secteur de la construction pour la période 1976-1986. Nos résultats montrent qu'une réduction du taux de remplacement salarial de l'assurance-chômage est associée à une augmentation de la durée des accidents majeurs difficiles à diagnostiquer (cette catégorie inclut les maux de dos majeurs). De plus, un accroissement du taux de remplacement salarial de l'ALP entraîne un accroissement de la durée des accidents mineurs difficiles à diagnostiquer (cette catégorie inclut les lombalgies). Enfin, il semble y avoir un effet saisonnier lié à la durée des périodes d'indemnisation est plus élevée de 21.2% lorsqu'un accident survient en1101 plutôt qu'en0701.

Voir le document

Dernières publications

2017RP-03 RP
La surqualification professionnelle chez les diplômés des collèges et des universités : État de la situation au Québec
Brahim Boudarbat et Claude Montmarquette
Voir le document

2017s-11 CS
The social cost of contestable benefits
Arye Hillman et Ngo Van Long
Voir le document

2017s-09 CS
Fiscal Surprises at the FOMC
Dean Croushore et Simon van Norden
Voir le document

2017MO-04 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 2
Marcel Boyer
Voir le document

2017MO-03 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 1
Marcel Boyer
Voir le document


Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2017 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :