S’appuyant sur un échantillon important composé de multinationales américaines durant la période 1993-2012, nous testons l’hypothèse que des liquidités trop importantes détenues à l’étranger augmentent le niveau d’incertitude parmi les intervenants sur les marchés financiers. De fait, nos résultats montrent que les liquidités détenues à l’étranger sont associées à une plus grande incertitude informationnelle auprès des analystes financiers, entraînant des anticipations de résultats plus dispersées ainsi qu’un niveau élevé de transactions anormales sur le titre. D’autres analyses montrent ces résultats sont principalement causés par les liquidités détenues dans des pays à faible croissance économique et où le différentiel entre le taux d’imposition de référence aux États-Unis et celui appliqué dans le pays est important. Globalement, nos résultats que les liquidités détenues à l’étranger ont une incidence importante sur l’asymétrie informationnelle prévalant sur les marchés financiers et permettent de comprendre l’intervention de la Securities & Exchange Commission qui encourage les entreprises à mieux divulguer leur situation en matière de liquidités.

Voir le document

Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2017 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :