Dans ce papier, nous introduisons de la dynamique dans le modèle Crépon-Duguet-Mairesse (CDM), à la fois entre la R-D et l'innovation et entre l'innovation et la productivité. Le modèle CDM a généralement été estimé sur des données en coupe transversale. Nous proposons quatre modèles dynamiques à équations simultanées avec des effets individuels et des effets idiosyncratiques corrélés entre équations. Ces modèles diffèrent dans la façon dont l'innovation apparaît dans l'équation de productivité : à travers une variable binaire ou une variable continue, et à travers une mesure observée ou une mesure latente de l'innovation. Les modèles sont estimés par maximum de vraisemblance sur des données panel d'entreprises françaises et néerlandaises provenant de trois vagues des enquêtes communautaires d'innovation. Les résultats sont robustes et montrent que la causalité est unidirectionnelle allant de l'innovation à la productivité, et que la persistance est plus forte dans la productivité que dans l'innovation.

Voir le document

Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2017 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :