Est-il possible à l'aide de subsides à la recherche d'augmenter, non pas l'intensité de la recherche dans les firmes qui en font déjà, mais le nombre de firmes qui font de la recherche? Tel est l'objet de cet article. Nous élaborons un modèle dynamique avec des coûts irrécupérables dans lequel il y a deux seuils de subsides, un au-delà duquel les firmes s'engagent à faire de la recherche et un autre au-delà duquel les firmes continuent à faire de la recherche. Nous estimons ces seuils à l'aide d'un modèle tobit type II dynamique et des données d'un panel non-cylindré de 2000 firmes manufacturières espagnoles. Les résultats suggèrent que les subsides à la recherche forment un moyen efficace d'amener plus de firmes à faire de la recherche.

Voir le document

Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2017 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :