Nous étudions les préférences antisociales à l'aide d'un jeu simple de “money burning”. Dans ce jeu, un agent doit choisir s'il souhaite ou pas réduire, moyennant un cout, le gain d'un autre agent. Nous avons fait varier les gains des deux agents. Nos résultats indiquent que les agents n'hésitent pas à « bruler » l'argent des autres, y compris lorsque les écarts de gains sont à l'avantage du décideur, ce qui réfute clairement l'hypothèse d'aversion à l'inégalité. Les cas où les gains du décideur et de la victime sont identiques sont particulièrement sujets à destruction. Nous observons également que les décisions de destructions sont particulièrement sensibles aux effets de framing.

Voir le document

Dernières publications

2017MO-03 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 2
Marcel Boyer
Voir le document

2017MO-02 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 1
Marcel Boyer
Voir le document

2017s-08 CS
An experimental investigation of rating-market regulation
Claudia Keser, Asri Özgümüs, Emmanuel Peterlé et Martin Schmidt
Voir le document

2017s-07 CS
Statistical tests of the demand for insurance: an “all or nothing” decision
Anne Corcos, François Pannequin et Claude Montmarquette
Voir le document

2017RP-02 RP
Politiques favorables à l’innovation en santé
Nadia Benomar, Joanne Castonguay, Marie-Hélène Jobin et François Lespérance
Voir le document


Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2017 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :