Nous estimons l'efficacité des incitations fiscales à la R-D au Québec à partir des données des enquêtes annuelles de la R&D et de la manufacture et à partir des données administratives pour la période 1997 à 2003. L'élasticité-prix de court terme est estimée à -0.10 et celle de long terme à -0.14, avec une élasticité légèrement supérieure pour les petites entreprises. Nous trouvons une perte sèche assez nette pour les grandes firmes associée aux crédits d'impôt basés sur les niveaux de R-D. Pour les petites firmes cette perte sèche n'est pas suffisante pour détruire l'additionalité des crédits d'impôt. Les crédits d'impôt basés sur la recherche incrémentale n'accusent pas de perte sèche et sont de ce point de vue préférables aux crédits en proportion du niveau de R-D.

Voir le document

Dernières publications

2017RP-03 RP
La surqualification professionnelle chez les diplômés des collèges et des universités : État de la situation au Québec
Brahim Boudarbat et Claude Montmarquette
Voir le document

2017s-11 CS
The social cost of contestable benefits
Arye Hillman et Ngo Van Long
Voir le document

2017s-09 CS
Fiscal Surprises at the FOMC
Dean Croushore et Simon van Norden
Voir le document

2017MO-04 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 2
Marcel Boyer
Voir le document

2017MO-03 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 1
Marcel Boyer
Voir le document


Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2017 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :