On présente un modèle d'exploitation d'une ressource naturelle dans lequel les ménages accordent une importance à la consommation relative, soit la différence entre leur consommation et celle de leur groupe de référence. On identifie deux dimensions de distorsion. Premièrement, il y a la distorsion dans le choix du niveau d'effort. Deuxièmement, il y a la distorsion dans le choix entre la consommation présente et la consommation dans le futur. En général, les ménages ont tendance à exploiter les ressources naturelles de facon excessive. Par conséquent, les stocks de ressources à l'état stationnaire sont plus petits que ceux qu'aurait choisis un planificateur central. On propose une règle de taxation qui assure les résultats optimaux.

Voir le document

Dernières publications

2017RP-03 RP
La surqualification professionnelle chez les diplômés des collèges et des universités : État de la situation au Québec
Brahim Boudarbat et Claude Montmarquette
Voir le document

2017s-11 CS
The social cost of contestable benefits
Arye Hillman et Ngo Van Long
Voir le document

2017s-09 CS
Fiscal Surprises at the FOMC
Dean Croushore et Simon van Norden
Voir le document

2017MO-04 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 2
Marcel Boyer
Voir le document

2017MO-03 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 1
Marcel Boyer
Voir le document


Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2017 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :