Un phénomène bien documenté en économie du développement est le nombre peu élevé d'agriculteurs qui décident d'adopter de nouvelles technologies en agriculture, malgré leurs avantages connus. En plus des nombreuses contraintes imposées par le marché, l'aversion au risque prédomine la discussion sur les déterminants de l'adoption de nouvelles technologies. Nous émettons l'hypothèse que l'aversion à l'ambiguïté pourrait aussi être un déterminant puisqu'il est possible que les agriculteurs aient moins d'information sur la distribution du rendement des nouvelles technologies que sur celle des technologies traditionnelles. Nous testons la validité de cette hypothèse avec une expérience en laboratoire sur le terrain où nous mesurons les préférences vis-à-vis du risque et de l'ambiguïté. Nous combinons notre expérience à un sondage portant sur les décisions prises en matière d'agriculture et identifiant les contraintes du marché. Nous constatons qu'effectivement, l'aversion à l'ambiguïté dicte les choix technologiques réels relatifs à la ferme.

Voir le document

Dernières publications

2017RP-03 RP
La surqualification professionnelle chez les diplômés des collèges et des universités : État de la situation au Québec
Brahim Boudarbat et Claude Montmarquette
Voir le document

2017s-11 CS
The social cost of contestable benefits
Arye Hillman et Ngo Van Long
Voir le document

2017s-09 CS
Fiscal Surprises at the FOMC
Dean Croushore et Simon van Norden
Voir le document

2017MO-04 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 2
Marcel Boyer
Voir le document

2017MO-03 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 1
Marcel Boyer
Voir le document


Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2017 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :