Cet article étudie le rôle de la productivité sur les choix organisationnels des entreprises. Nous élargissons l'étude d'Antràs et Helpman (2004) en permettant aux entreprises hétérogènes de choisir entre l'adoption d'intrants spécifiques ou génériques. Au sein des industries caractérisées par une forte utilisation d'intrants, les entreprises font face à un compromis entre une productivité réduite liée aux intrants génériques et un problème de hold-up moindre découlant de l'impartition générique. Nous démontrons que le problème de hold-up lié à l'impartition générique augmente selon la productivité d'une entreprise. Ce qui implique que : les entreprises dont le taux de productivité est élevé choisissent l'impartition optimale au Sud, (ii) les entreprises dont le taux de productivité est moyen choisissent l'impartition générique au Sud, (iii) les entreprises dont le taux de productivité est bas choisissent l'impartition générique au Nord.

Voir le document

Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2017 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :