Dans cet article, nous employons des méthodes robustes aux problèmes d'identification afin d'évaluer la valeur empirique d'une nouvelle équation de courbe de Phillips keynésienne (NKPC). Nous concentrons notre analyse sur la spécification de Gali et Gertler (1999), en considérant des données américaines et canadiennes. Nous étudions deux variantes du modèle : une première fondée sur une hypothèse d'attentes rationnelles et une seconde où les attentes sont mesurées à partir de données d'enquête. Les résultats basés sur ces deux spécifications diffèrent de manière notable sur plusieurs points : (i) les problèmes liés à l'identification, (ii) les comportements rétrospectifs, (iii) la fréquence des ajustements. En fin de compte, nos résultats sont compatibles dans une faible mesure avec un modèle NKPC hybride, tandis que le modèle ne semble pas compatible avec les données canadiennes. Nos résultats soulignent l'importance d'utiliser des méthodes robustes à l'identification dans l'analyse empirique de relations macroéconomiques où interviennent des attentes.

Voir le document

Dernières publications

2017RP-03 RP
La surqualification professionnelle chez les diplômés des collèges et des universités : État de la situation au Québec
Brahim Boudarbat et Claude Montmarquette
Voir le document

2017s-11 CS
The social cost of contestable benefits
Arye Hillman et Ngo Van Long
Voir le document

2017s-09 CS
Fiscal Surprises at the FOMC
Dean Croushore et Simon van Norden
Voir le document

2017MO-04 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 2
Marcel Boyer
Voir le document

2017MO-03 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 1
Marcel Boyer
Voir le document


Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2017 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :