La possibilité d'une pénurie de main-d'œuvre qualifiée représenterait une menace à notre vitalité économique et à notre bien-être, en général. Faut-il réellement s'en inquiéter? D'où émane cette préoccupation? Comment expliquer les pénuries et minimiser leurs fréquences?
S'il est possible d'observer à très court terme, une pénurie de main-d'œuvre de travailleurs faiblement ou moyennement qualifiés, l'inquiétude associée au concept de pénurie concerne généralement la main-d'œuvre qualifiée. Par définition, la main-d'œuvre qualifiée nécessite une formation et une durée d'expérience de travail plus importantes que pour la main-d'œuvre non qualifiée. De plus, le capital et les travailleurs non qualifiés sont généralement des substituts, tandis que, dans le cas de la main-d'œuvre qualifiée, le capital et le travail sont complémentaires. C'est pourquoi il est difficile de résoudre rapidement certaines pénuries de travailleurs qualifiés. Les éléments de l'offre de la main-d'œuvre qualifiée sont plus complexes que pour les autres types de main-d'œuvre.
Malgré certaines difficultés associées au risque d'investir en capital humain et devant l'incertitude des besoins futurs de main-d'œuvre qualifiée et des lenteurs des ajustements du marché, l'essentiel de nos propos se résume à ceci : la pénurie se résorbe si on laisse les marchés concurrentiels opérer sans entraves. Intervenir pour des motivations politiques avec des solutions naïves ne règlera aucun problème de fond.
Nous indiquons comment minimiser le problème de pénurie de main-d'œuvre qui, à court terme, nous apparaît une situation relativement normale et non indûment préoccupante.
Les cas particuliers des infirmières et des professeurs d'université, liés à la situation québécoise illustrent nos propos.

Voir le document

Dernières publications

2017RP-03 RP
La surqualification professionnelle chez les diplômés des collèges et des universités : État de la situation au Québec
Brahim Boudarbat et Claude Montmarquette
Voir le document

2017s-11 CS
The social cost of contestable benefits
Arye Hillman et Ngo Van Long
Voir le document

2017s-09 CS
Fiscal Surprises at the FOMC
Dean Croushore et Simon van Norden
Voir le document

2017MO-04 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 2
Marcel Boyer
Voir le document

2017MO-03 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 1
Marcel Boyer
Voir le document


Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2017 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :