Pour remédier à une discontinuité de marché supposée, les autorités canadiennes des valeurs mobilières ont mis en place le programme des sociétés de capital de démarrage. Celui-ci permet aux petites entreprises d'accéder directement au marché boursier, sans avoir recours aux étapes traditionnelles de financement de la croissance. Comparables aux Blind Pools américaines, les sociétés de capital de démarrage représentent plus de la moitié des émissions publiques initiales au Canada entre 1995 et 2001. Les hypothèses sous jacentes à ce programme, ainsi qu'à d'autres initiatives gouvernementales, sont les suivantes : 1) un nombre significatif de projets rentables ne peuvent pas être financés en utilisant les moyens de financement conventionnels, 2) les petites entreprises peuvent croître et être rentables sans les services fournis habituellement par les intermédiaires traditionnels, 3) les investisseurs individuels sont capables d'évaluer correctement le prix d'émission des petites, et généralement jeunes, entreprises. Notre analyse de près de 450 émetteurs résultants de ce programme ne permet pas de confirmer ces hypothèses. Les entreprises qui accèdent au marché boursier au moyen de ce programme sont de mauvaise qualité, ce qui est cohérent avec le paradigme de l'anti-sélection. Leur performance opérationnelle subséquente est anormalement faible, ce qui peut être relié à un manque d'outils d'incitation et de surveillance, ainsi qu'au même paradigme de l'anti-sélection. En outre, leur performance boursière est également anormalement faible, ce qui tend à montrer que les investisseurs individuels ne sont pas en mesure d'évaluer correctement le prix de ces nouvelles émissions, dans un contexte d'asymétrie informationnelle forte. En termes de politiques publiques, le développement de mécanismes de marché visant à faciliter l'accès au marché boursier d'entreprises en démarrage requiert un sérieux réexamen. Nos résultats confirment le rôle crucial joué par les intermédiaires de financement traditionnels auprès des petites entreprises.

Voir le document

Dernières publications

2017RP-03 RP
La surqualification professionnelle chez les diplômés des collèges et des universités : État de la situation au Québec
Brahim Boudarbat et Claude Montmarquette
Voir le document

2017s-11 CS
The social cost of contestable benefits
Arye Hillman et Ngo Van Long
Voir le document

2017s-09 CS
Fiscal Surprises at the FOMC
Dean Croushore et Simon van Norden
Voir le document

2017MO-04 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 2
Marcel Boyer
Voir le document

2017MO-03 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 1
Marcel Boyer
Voir le document


Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2017 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :