En tant que représentants de l'entreprise, les administrateurs sont responsables des actes de l'entreprise. Étrangement, les plaignants les plus fréquents dans les causes contre les administrateurs sont les actionnaires qui les ont nommés initialement. Par conséquent, les administrateurs demandent à être protégés de telle sorte que leur richesse personnelle ne soit pas expropriée en cas d'une erreur de bonne foi de leur part. Il existe trois manières pour un administrateur de protéger sa richesse personnelle: les plans d'indemnisation, la responsabilité limitée et l'assurance de la responsabilité civile des administrateurs et des dirigeants. De ces trois outils, le dernier est probablement le plus étrange, non pas parce que les actionnaires l'achètent pour protéger les administrateurs en cas de poursuite, mais bien par ce qu'il protège également les actionnaires. À partir d'une base de données unique, nous testons un ensemble d'hypothèses qui devraient influencer la demande d'assurance des administrateurs. Notre analyse suggère que la demande d'assurance s'explique mieux si on la considère comme faisant partie de la rémunération des administrateurs, comme un signal de la qualité des administrateurs et comme un outil de protection pour les actionnaires. Les notions d'aversion pour le risque et de coûts de détresse financière ne semblent pas jouer un rôle important par ailleurs. Nos résultats nous permettent de conclure que l'assurance de la responsabilité civile des administrateurs et des dirigeants n'est pas là pour protéger la richesse personnelle des administrateurs, mais bien pour protéger la richesse des actionnaires. Cet article offre ainsi une vision nouvelle d'une des questions fondamentales en finance: Quels sont les déterminants de la gestion des risques?

Voir le document

Dernières publications

2017RP-03 RP
La surqualification professionnelle chez les diplômés des collèges et des universités : État de la situation au Québec
Brahim Boudarbat et Claude Montmarquette
Voir le document

2017s-11 CS
The social cost of contestable benefits
Arye Hillman et Ngo Van Long
Voir le document

2017s-09 CS
Fiscal Surprises at the FOMC
Dean Croushore et Simon van Norden
Voir le document

2017MO-04 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 2
Marcel Boyer
Voir le document

2017MO-03 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 1
Marcel Boyer
Voir le document


Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2017 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :