Dans cet article, nous jetons les bases pour l'apprentissage d'une stratégie de gestion d'un portefeuille de biens, de natures variées, et ne s'appuyant sur aucune supposition quant aux distributions des données financières. Ce modèle, basé sur l'utilisation d'un réseau de neurones, tente de capturer les tendances du marché. De plus, le modèle permet l'introduction d'un bruit stochastique au niveau des prix prévus par le réseau afin d'éviter les maxima locaux dans l'espace de décision. Dans ces conditions, nous démontrons que notre stratégie d'investissement suit un processus de décision markovien qui est presque sûrement lipchitzien en ses paramètres. Ainsi, l'estimateur du gradient IPA, obtenu ici par la méthode classique de rétropropagation, peut être utilisé pour approcher, par une descente de gradient, un maximum local de notre critère d'apprentissage, le Sharpe ratio.

Voir le document

Dernières publications

2017RP-03 RP
La surqualification professionnelle chez les diplômés des collèges et des universités : État de la situation au Québec
Brahim Boudarbat et Claude Montmarquette
Voir le document

2017s-11 CS
The social cost of contestable benefits
Arye Hillman et Ngo Van Long
Voir le document

2017s-09 CS
Fiscal Surprises at the FOMC
Dean Croushore et Simon van Norden
Voir le document

2017MO-04 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 2
Marcel Boyer
Voir le document

2017MO-03 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 1
Marcel Boyer
Voir le document


Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2017 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :