La théorie des jeux prédit que la résolution des jeux de négociation séquentielle dépend essentiellement de l'évolution de la rente à partager dans le temps (taux d'escompte), et du pouvoir d'ultimatum de l'offreur à la première période. Nous étudions à l'aide de la méthode expérimentale huit jeux de négociation séquentielle afin d'évaluer l'impact du pouvoir de négociation et du taux d'escompte sur les comportements. Chaque jeu est répété une fois avant de passer à un nouveau jeu, notre test est composé de cycle composé de 16 jeux consécutifs. Les participants ont été confrontés à 3 cycles. Au cours du test, aucun effet d'expérience lié à la répétition des jeux n'a été détecté. Les participants ont adopté un comportement stable et robuste d'anticipation des changements de règle de jeu. Les stratégies mises en ?uvre font référence à des considérations, non stratégiques, basées à la fois sur des normes sociales d'équité et d'efficience.

Voir le document

Dernières publications

2017s-12 CS
Policy relevance of applied economist: Examining sensitivity and inferences
Maurice Doyon, Stéphane Bergeron et Lota Dabio Tamini
Voir le document

2017RP-03 RP
La surqualification professionnelle chez les diplômés des collèges et des universités : État de la situation au Québec
Brahim Boudarbat et Claude Montmarquette
Voir le document

2017s-11 CS
The social cost of contestable benefits
Arye Hillman et Ngo Van Long
Voir le document

2017s-09 CS
Fiscal Surprises at the FOMC
Dean Croushore et Simon van Norden
Voir le document


Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2017 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :