Ce texte présente une analyse empirique de la relation entre l'ampleur de la réglementation environnementale et la productivité totale des facteurs en utilisant des données du secteur manufacturier québécois. Cet exercice nous permet de pousser l'analyse de l'hypothèse porterienne dans trois directions. Premièrement, l'introduction de variables réglementaires retardées nous permet de mieux capter l'aspect dynamique de l'hypothèse. Deuxièmement, nous postulons que l'hypothèse de Porter a plus de chance d'être valide dans les secteurs très polluants. Troisièmement, nous postulons qu'il sera de même dans les secteurs plus exposés à la concurrence extérieure. Nos résultats empiriques suggèrent que: 1) l'impact de la variable contemporaine de réglementation est négatif; 2) le résultat contraire est observé pour les variables de réglementation retardées et 3) cet effet est plus fort dans les secteurs les plus exposés à la concurrence extérieure.

Voir le document

Dernières publications

2017RP-03 RP
La surqualification professionnelle chez les diplômés des collèges et des universités : État de la situation au Québec
Brahim Boudarbat et Claude Montmarquette
Voir le document

2017s-11 CS
The social cost of contestable benefits
Arye Hillman et Ngo Van Long
Voir le document

2017s-09 CS
Fiscal Surprises at the FOMC
Dean Croushore et Simon van Norden
Voir le document

2017MO-04 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 2
Marcel Boyer
Voir le document

2017MO-03 MO
Méthodes avancées d’évaluation d’investissements / Advanced Methods of Investment Evaluation - Tome 1
Marcel Boyer
Voir le document


Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2017 CIRANO. Tous droits réservés.



Partenaire de :