Les caractéristiques de la diplomation universitaire canadienne se sont développées tout au long de l’histoire de l’enseignement universitaire, qui débuta au milieu du 19e siècle, dans ce jeune pays. De nombreux facteurs en influencèrent l’avènement.

Dans cette recherche, nous nous intéressons aux caractéristiques suivantes de la diplomation universitaire des Canadiens au cours de la période 2001-2012 : sa distribution régionale; sa distribution homme-femme; la distribution disciplinaire des diplômes octroyés et les différences homme-femme dans cette distribution, et l’efficacité avec laquelle se réalise la diplomation.

Comme nous ne retenons qu’une décennie (2001-2012) de la longue histoire de la diplomation universitaire au Canada, les caractéristiques particulières de la diplomation de cette décennie résultent du jeu de l’ensemble des facteurs qui ont influencé l’enseignement universitaire au Canada depuis le milieu du 19e siècle. Au-delà du portrait instantané que nos données nous révèlent, la période de dix ans retenue donne aussi, dans certains cas, les tendances persistantes de quelques caractéristiques.

Nous tirons un certain nombre de constats de cet examen des caractéristiques de la diplomation canadienne

Au niveau de la répartition régionale de la diplomation, l’Ontario ressort clairement comme le lieu où elle se concentre fortement. Cette province, berceau avec le Québec de l’avènement et surtout de la croissance et du développement de l’enseignement universitaire au Canada, semble être dans un cercle vertueux.

L’autre caractéristique est la très forte proportion de femmes dans la diplomation universitaire de 2001à 2012 (60,7 %). Ce n’est pas une surprise car le phénomène était déjà perceptible dès le début des années 1990, mais la contrepartie est une sous-utilisation croissante du potentiel de capital humain masculin. S’ajoutent à cela les choix disciplinaires distincts des femmes comparés à ceux des hommes que nous discutons longuement.

Quant à l’efficacité avec laquelle se réalise la diplomation, des disparités régionales fortes apparaissent particulièrement pour la diplomation à la maitrise. L’Ontario y a un taux de diplomation des inscrits nettement supérieur à la moyenne canadienne alors que le Québec y manifeste un taux nettement inférieur à cette moyenne.

Les disparités de taux de diplomation des inscrits selon les disciplines soulèvent d’autres questions et nous incitent à penser qu’il faudrait approfondir l’étude de cette situation pour mieux comprendre ce qui découle de la motivation différenciée des étudiants et de la qualité de leur travail, de même que des ressources et des investissements que font les universités qui les accueillent dans ces secteurs.



View the document

Latest Publications

2017RP-04 PR
Fonctionnement du marché des assurances privées de personnes dans le cadre de l’assurance médicaments et son encadrement réglementaire au Québec
Mélanie Bourassa Forcier, Pierre-Carl Michaud, Aurélie Côté-Sergent, Stéphanie Boulenger, Camille Lachance Gaboury et Claire Abbamonte
View the document

2017RP-04A PR
Fonctionnement du marché des assurances privées de personnes dans le cadre de l’assurance médicaments et son encadrement réglementaire au Québec (ANNEXES)
Mélanie Bourassa Forcier, Pierre-Carl Michaud, Stéphanie Boulenger, Aurélie Côté-Sergent, Claire Abbamonte et Camille Lachance Gaboury
View the document

2017s-12 WP
Policy relevance of applied economist: Examining sensitivity and inferences
Maurice Doyon, Stéphane Bergeron et Lota Dabio Tamini
View the document

2017RP-03 PR
La surqualification professionnelle chez les diplômés des collèges et des universités : État de la situation au Québec
Brahim Boudarbat et Claude Montmarquette
View the document


Center for Interuniversity Research and Analysis of Organizations
1130 rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, Québec (Canada) H3A 2M8
(514) 985-4000
(514) 985-4039
reception@cirano.qc.ca

© 2017 CIRANO. All rights reserved.



Partner of :